Prix IgNobel 2013

Aujourd'hui, un article sur les IgNobel, ces prix scientifiques un peu barrés, qui, d'après les organisateurs, "font rire, puis réfléchir". La cuvée 2013 a été annoncée le 12 septembre, et comme d'habitude, des récompenses ont été attribuées à des recherches très... spéciales... Je n'en citerais que deux dans le détail. La première parce qu'elle est française. Eh oui, on va se la péter un peu, nous aussi, en France, avons des chercheurs qui font n'importe quoi.

La preuve avec les grenoblois du LIP, laboratoire inter-universitaire de psychologie, qui ont prouvés que "les gens qui pensent être saouls, pensent aussi être attirants". Et c'est un bon exemple de prix IgNobel. En effet, l'expérience consistait à faire picoler des cobayes et à leur demander s'ils se sentaient plus séduisants. Et c'était le cas. Mais en observant un autre groupe de cobayes a qui ont faisaient seulement croire qu'ils étaient alcoolisées, cer derniers se trouvaient également plus attirants. Cette impression d'être plus beau quand on est bourré est donc un placebo ! L'étude d'un tel principe, à la base, c'est complètement con. Mais pour étudier les effets de l'alcool sur l'organisme, je suppose que ça apporte quelques éléments, cette recherche n'est sans doute pas complètement inutile.

Je vous conseille de lire cette interview de Laurent Bègue, responsable de cette recherche sur Rue89. Beaucoup de détails sur les origines de l'expérience et sur ses résultats.

Laurent Bègue, responsable de l'étude récompensée

Par contre, la deuxième étude récompensée, dans la catégorie "Probabilité", les éléments d'intérêts sont plus obscurs. Mais avec un papa éleveur, elle ne pouvait que retenir mon attention.

Ce sont des chercheurs anglais, canadiens et hollandais qui en sont responsables. Après avoir longuement étudié le comportement des vaches, ils ont déduit que plus longtemps une vache reste couchée, plus la probabilité qu'elle ne se lève augmente. Et a contrario, qu'à partir d'une vache debout, il n'est pas possible de trouver une règle de probabilité sur le moment où elle va se coucher. J'ai bien une question qui me vient tout de suite à l'esprit : pourquoi ? Du coup, j'ai cherché un peu l'objectif de cette recherche. Et on comprend mieux.

Brunes

A l'origine de cette découverte, les chercheurs voulaient savoir si les comportements des bovins permettaient de connaître son état de santé. Ils ont remarqués que certaines bêtes restaient plus longtemps debout que d'autres, et voulaient savoir si cela pouvait permettre aux éleveurs de détecter des problèmes de santé. Et c'est le cas. Les recherches n'ont pas permis de découvrir pourquoi tel comportement induisait tel ou tel problème. Mais les modèles comportementaux ainsi documentés, servent maintenant à d'autres recherches sur l’étude des vaches. Donc cette recherche n'a pas été vaine.

Voici les autres prix distribués lors de la soirée des Ig Nobel 2013 (via le site officiel et Wikipédia pour la traduction)  :

Paix : Décerné conjointement au président de la Biélorussie Alexandre Loukachenko, qui a déclaré illégal d’applaudir en public et à la police biélorusse pour avoir arrêté un manchot ayant enfreint cette loi. Médecine : Décerné à Masanori Niimi de l'Université Teiko de Tokyo, pour avoir montré que les souris ayant une transplantation cardiaque survivaient plus longtemps lorsqu'on leur fait écouter de la musique classique. Biologie et Astronomie : Décerné à une équipe de scientifiques de Suède, d'Afrique du Sud, d'Allemagne, d'Australie et de Grande-Bretagne pour avoir montré que les scarabées bousiers, quand ils sont perdus, retrouvent leur chemin en regardant la voie lactée. Physique : Remis à une équipe de chercheurs italiens, français, russes, suisses et britanniques, qui ont montré que certaines personnes seraient physiquement capables de courir sur la surface d’un étang si celui-ci était sur la lune. Chimie : Décerné à une équipe japonaise ayant découvert que le processus qui fait que les oignons font pleurer est encore plus compliqué que les scientifiques ne le pensaient Ingénierie de sécurité : Remis à un américain qui a créé une invention pour piéger les terroristes dans les avions, au moyen d'un système électromécanique qui piège les terroristes et les éjecte de l'appareil en vol. Archéologie : Attribué à des chercheurs canadiens qui ont étudié la dissolution des os dans un système digestif humain, en étudiant minutieusement leurs excréments après avoir avalé une taupe bouillie sans la mâcher. Santé Publique : Récompense une équipe thaïlandaise pour le rapport sur « la gestion chirurgicale d'une épidémie d'amputation de pénis au Siam », cette technique est déconseillée quand le pénis a été partiellement mangé par un canard.

Laisser un commentaire