La nuit des musées 2010

Il faut savoir que j'aime bien les musées. Principalement ceux qui ne sont pas artistiques. J'ai tenté l'art samedi au Mans au musée de Tessé et au festival dont j'ai oublié le nom. J'étais à deux doigts de proposer des anti-dépresseurs aux artistes présents. Apparemment, la mode est au noir. Certes, le noir c'est génial ( 😀 ), mais leurs tableaux étaient d'une tristesse, d'une morosité... Pas qu'ils étaient mauvais (enfin pas tous :D), mais déprimants. J'ai enchaîné sur l'art de la Renaissance. Avec la quasi-totalité des tableaux avec une forte connotation baveuse de religion. Rien qui m'a enflammé. Après, chacun ses goûts.

Par contre, leur reconstitution des tombes de deux reines égyptiennes (Nofretari et Sennefer)pour les connaisseurs) était très sympa. Chambre funéraire taille réelle, avec reproduction des peintures de la salle d'origine. Vraiment bien. Et il y avait une vrai momie alors c'était forcément cool ! o/

Mais ça c'était l'après-midi avant la Nuit des Musées. La nuit des musées, c'est un évènement national. Pleins de musées ouvrent leurs portes le soir, de 19h à 0h, gratuitement pour la plupart.

On a voulu tester, pour une fois qu'on était en ville à la bonne date.

Et on est super déçus.

On a voulu allé au Carré Plantagenêt vers 21h30, toujours au Mans. Musée d'archéologie. Résultat : blindé de monde, un succès pour l'opération, une horreur si tu t'intéresses vraiment à ce que tu visites. Pourtant le musée était pas mal, j'aurais pu apprendre plus de choses.

Habitués à des visites longues et calmes, on s'est fait pousser pour que l'on avance plus vite (autant dire que lire les explications, c'était pas la peine), on a dû faire la queue pour voir les vitrines, jouer des coudes pour traverser l'attroupement autour du guide, le tout dans une ambiance pas très agréable : enfants qui pleurent, mecs qui se demandent eux-mêmes ce qu'ils foutent là (en gros "j'ai vu de la lumière et on m'a dit que c'était gratos, alors je suis rentré... Qu'est-ce qu'on mange ?"), l'odeur dégueulasse bizarre, sorte de mélange de sueur et de parfum Lidl...

Ah et l'infographie qui permet de retracer le trajet des matériaux de l'époque était très bien foutue. Tu appuyais sur le bouton près du matériau en question dans la vitrine, et l'écran te montrait le cheminement sur un plan. Sauf qu'avec des gamins de 10 ans qui appuient partout, je n'ai pas su comment les tissus arrivaient jusqu'au Mans. Tant pis... :/

Je ne suis pas prêt d'y retourner (à la nuit des musées, pas forcément à ce musée précis). Certes c'est gratuit. Mais je préfère payer pour être tranquille et pouvoir savoir pourquoi certaines pièces de monnaies romaines étaient entaillés.

Ah et l'objet mystère, en photo à l'entrée, qu'il fallait retrouver dans le musée : c'est un galet triangulaire qui pendait au lin pour permettre son tissage. Il y avait une récompense si tu le retrouvais. J'ai jamais pu atteindre les personnes de l'accueil pour le réclamer. Autant dire que je suis TRÈS déçu ! :O

C'est vrai quoi, si ça se trouve, c'était un pin's... x)

Pour conclure, allez dans les musées, c'est cool, mais évitez la Nuit des Musées...

4 commentaires to “La nuit des musées 2010”

  1. Mayus dit :

    Clair gros plussoiement là, j’ai voulu me rendre au musée picasso d’Antibes pour l’occasion, grand mal m’en a pris !

    Sinon en fait la nuit des musée quand t’as moins de 25 ans ben c’est naze car maintenant tous les musées publics sont gratos pour les -25ans et y aura tellement de monde qu’au final tu verras rien, et pis le musé en général c’est pas archi cheros

  2. Judith Elias dit :

    Really awesome read. Really.

Laisser un commentaire