août, 2007

Au passage…

mercredi 22 août 2007
Me revoilà.  J'ai été absent un bon moment, je sais. Mais le boulot tout ça... Non, je rigole, fidèle à moi-même, je ne fais rien au taf. Par contre, il faut bien y etre quand même. Et je fini un peu tard et surtout la route du retour est longue. En plus, une fois arrivé chez moi, j'ai tellement de trucs à faire... Je me suis lancé dans le visionnage des 130 et quelques épisodes de Bleach, un très bon manga que je vous conseille (j'en suis à 69, certains apprécieront...).
Enfin bref, je passe rapidement pour donner des liens et des idées musiques.

Pour la musique : Deux artistes que je conseille dans des registres très différents. D'abord de la Jpop. Traduction, du pop-rock japonais. Ok, on comprends rien, mais en même temps, les morceaux anglophones ne sont pas forcément très clairs non plus pour nous autres "fromages-qui-puent". J'avais déjà parler d'un site qui en diffusait pas mal dans un article d'ailleurs. Alors un artiste japonais à découvrir, ou plutôt une : Yui. Pour écouter son meilleur morceau (d'après moi hein..) et quelques autres, dites rhynchonelle. Bons morceaux, "Rolling star" est une perle, mais certains morceaux peuvent paraître redondants.
Sinon en "fromages-qui-puent" tendance électro French Touch, je vous conseille Justice. Leur morceau phare, D.A.N.C.E, a pu être entendu dans une pub télé pour Numéricable, mais ne résume pas très bien le reste de l'album qui, lui, fait plus penser à du Daft Punk de la première heure. Pour écouter, dites trabée. Très bons morceaux, même si cela manque d'un petit grain de folie parfois, on attends l'explosion de certains morceaux.

Voilà pour la musique.
En lien, j'ai pour faire un site qui me fait beaucoup rire : Juliette-coquine. Non ce n'est pas un site avec des gens tout nus qui font des choses sales, n'en déplaise à certains. C'est le blog d'une nana qui se balade sur des salons de discussions en traînant ce pseudonyme qui attirent les obsédés de tout poil, voire à poil (Rires.). Cette juliette rapporte donc les discussions qu'elle a pu avoir avec ces gens et le foutage de gueule qu'elle leur fait subir. Il y a de très bons passages. Dites apyrexie.
Enfin, une idée que beaucoup connaissent déjà : se prendre en photo tous les jours à la même heure. Un type fait ça depuis 5ans tout de même, et tous les jours une photo de lui à 09h09. Pas forcément la meilleure des heures, surtout le dimanche ! Dites czardas. Ce dernier blog m'a donné envie de faire quelque chose de similaire. Plutôt que de voir ma gueule tous les jours (je vous épargnerais ce supplice), pourquoi ne pas prendre en photo ce que je vois, tous les jours, à une heure précise. Une idée à creuser, j'attends de voir ce que vous en pensez.

C'est tout pour aujourd'hui. J'essaierais d'être un peu plus communicatif après mon job d'été !

L’inutilité du moi

mercredi 1 août 2007
Je travaille. Si si je vous jure ! Rhâââaaa mais arrêtez de rire ! J'ai un travail. D'été certes, mais un travail. Et on me paye pour.
Cette fois, ce n'est pas que je m'ennuie, mais juste que je ne sers à rien. Je suis de "trop" pourrait-on dire. J'ai été embauché pour le remplacement de quelqu'un de déjà remplacé. Ce qui fait que l'on est deux pour faire la même chose. Et que la deuxième personne est expérimentée. Et que donc je sers à rien. CQFD. Explications.

Je travaille dans une banque depuis deux jours maintenant. Une banque assez loin de chez moi d'ailleurs. La "Caisse" est composée de deux agences. J'étais sensé être "agent d'accueil" dans un de ces deux agences. Sauf que, comme je l'ai expliqué plus haut, on est deux pour le même poste. La personne qui faisait ce job avant s'est définitivement barrée. Une autre a été muté dans cette agence pour la remplacer. Sauf que habituellement il suffit d'un stagiaire pour remplacer le guichetier pendant ses vacances. Il a bien été prévu, c'est moi. Manque de bol, ca a merdé quelque part, car quand les gens de l'agence ont su qu'il faudrait finalement un permanent, ben le stagiaire (moi, vous suivez ?) n'a pas été annulé. Et je me suis retrouvé avec une autre personne pour faire le boulot d'une seule. Mais la personne mutée connait le boulot, sait ce qu'elle doit faire. Moi je débarque. Tout naturellement, je galère nettement plus qu'elle. En gros, elle me forme. Mais pour rien, puisque qu'elle ne part en congés !
La directrice, cherchant une solution, m'a dit que je ferais un jour sur deux dans l'autre agence de le "Caisse". Moi, je suis pour, je veux servir à quelque chose.
Deuxième jour, deuxième agence. On m'explique mon boulot. Enregistrer des chèques et compter des sioux. Boulot peinard. Sauf que en une demie-heure, c'est terminé. Moment de solitude dans la camp du stagiaire (moi...), je demande qu'est ce que je peux faire de plus. On m'explique que je peux aller aider la fille de l'accueil. Elle aussi travaille pour l'été. Sauf qu'elle s'emmerde déjà méchamment car le client est rare. Les automates font tout, et du coup l'accueil ne sert plus que pour prendre des rendez-vous, quelques rares actions spécifiques et aider des petits vieux à retirer 20€ à l'automate. Ca reste un travail d'été agréable, quoique un peu emmerdant. Le problème, c'est que si déjà elle toute seule s'emmerde alors si je l'aide, ça va être pire. Du coup, ça a été pire ! Mais au moins se faire chier à deux, c'est plus intéressant... Je me sens, et ce n'est pas qu'une impression : je ne sers à rien... Du coup, pendant un mois je vais changer d'agence tous les jours pour être dans les pattes de quelqu'un toute la journée.
J'aime ma vie.

PS : Respect éternel à celui qui a compris correctement la situation ! xD