juin, 2007

Les prix IgNobel

mercredi 27 juin 2007
Tout d'abord, avant de commencé, une petite mise en bouche pour tous ceux qui doivent des "Utilisateurs Informatiques". En gros, des boulets qui envoient des pièces jointes de 20 Mo à 50 personnes dans l'entreprise et qui râlent parce que ça ne marche pas par exemple (hein Kara ?).
Dites Klystron.

Maintenant entrons dans le vif du sujet, j'ai nommé les prix IgNobel. Les prix IgNobel sont l'équivalent des prix Nobel, mais la subtilité réside dans l'inutilité ou la bêtise. Par exemple, le prix IgNobel de Physique de 2005 a été attribué à John Mainstone et Thomas Parnell, de l'université de Queensland en Australie, pour avoir observé s'égoutter du goudron congelé dans un entonnoir, au rythme d'environ une goutte tous les neuf ans, depuis 1927. Une étude très utile donc.
On entend tous parler de temps à autre d'une étude particulièrement inutile ou débile, ces prix sont donc là pour les récompenser. La liste complète des prix attribués est sur Wikipédia, dites Zucchette.
Morceaux choisis :
Médecine 1993 : James F. Nolan, Thomas J. Stillwell, et John P. Sands, Jr., miséricordieux hommes-médecins, pour leur douloureux mémoire de recherche, « Gestion correcte d'un pénis coincé dans une fermeture éclair ».
Paix 1999 : Charl Fourie et Michelle Wong de Johannesburg, Afrique du Sud, pour l'invention d'une alarme anti-vol d'automobile équipée d'un lance-flammes.
Hygiène 2002 : Eduardo Segura (Espagne) pour son invention d'une machine à laver pour les chiens et les chats.
Économie 1994 : Jan Pablo Davila du Chili, vendeur infatigable de futurs financiers et ancien employé de la compagnie national Codelco, pour avoir dit à son ordinateur de vendre quand il souhaitait acheter, puis tenté de récupérer ses pertes par des achats encore plus catastrophiques et qui finit par perdre 0,5 % du PNB chilien. La réussite incroyable de Davila a inspiré à ses concitoyens un nouveau verbe : « davilar », qui signifie « foirer royalement ».
Médecine 2004 : Steven Stack et James Gundlach des Etats-Unis pour leur rapport publié sur « l'effet de la musique country sur le suicide. »
Biologie 2003 : C.W. Moeliker du Natuurmuseum Rotterdam, pour son rapport sur le premier cas scientifiquement observé de nécrophilie homosexuelle chez le canard colvert.

Il y en a beaucoup d'autres sur Wikipédia. Lequel est votre préféré ??

Driiiiinng !! Driiiiinng !!

mercredi 20 juin 2007
Il y a une dizaine d'années, on ne se posait pas la question de savoir si notre sonnerie de téléphone était sympa ou pas. Il n'y avait presque que des téléphones fixes, avec une  nuance très faible pour les sonneries.
Puis il y a eu les portables. Je me rappelle du premier portable que j'ai eu, c'était pour mon entrée au lycée, histoire que môman puisse m'appeler le soir à l'internat. Je lui ai évidemment choisi une sonnerie parmi les rares différentes proposés par ce Sagem à l'époque.
Ensuite, certaines numéros de téléphones surtaxées sont apparus, pour vendre des sonneries de portables. Ceux-ci avaient un peu évolués et la gamme sonore était plus large, tout en restant monophonique. J'ai fait comme beaucoup, j'ai appelé une fois ou deux pour changer ma sonnerie.
Et les téléphones portables ont encore évolués, et le temps des sonneries polyphoniques est arrivé. Et j'ai encore acheté une ou deux sonneries pour changer la mienne. Puis j'ai commencé à enregister avec mon téléphone mes propres sonneries : moins cher et vraiment plus personnalisé. Depuis tout le monde fait un pareil, chacun change sa sonnerie, soit en achetant des sonneries, soit en utilisant les sonneries de base du téléphone, soit en enregistrant ses propres sonneries. Mais très rares sont ceux qui ne l'ont pas changée.

D'ailleurs mon collègue de bureau a changé de sonnerie aussi. Et comme il fait de l'assistance téléphonique, j'ai un aperçu de celle-ci toutes les cinq minutes. Le problème est que cette personne aime la mer... Et les mouettes... Du coup, sa sonnerie, c'est le cri des mouettes. Et toutes les cinq minutes, les mouettes couinent dans le bureau... Je pense lui faire manger son portable dans très peu de temps.

Oh ben dis donc !

jeudi 7 juin 2007
Juste pour dire que Simon vient de naître jeudi 6 juin en fin d'après-midi, le même jour que sa mère, et qu'il part avec un formidable avantage dans la vie : c'est mon neveu ! ^^
*content*
C'est bon, reprenez vos occupations, je voulais juste dire ça !

P.S. : Cherchez pas à faire la blague du débarquement, déjà c'était pas en Normandie et en plus sa propre mère l'a déjà faite ! ^^'

L’art de la glande

vendredi 1 juin 2007
Je suis en stage. Cela explique pourquoi on ne me voit plus beaucoup dans le coin. Jusque là, le stage, je me suis un peu fait chier par moment, mais j'ai aussi appris des trucs, bidouiller des logiciels jusqu'a ce qu'ils plantent, et ça, j'aime ça. Mais aujourd'hui, non. Aujourd'hui c'est différent. Aujourd'hui, le bureau informatique où rentre jusqu'à six personnes est vide. Pas tout à fait vide en fait puisque je suis là. Tout seul comme un grand. Et dans le reste de la boite, les couloirs ne sont pas vraiment bondés. Entre ceux en RTT et ceux en déplacement, y'a plus personne. De plus, hier soir, je n'ai pas dormi beaucoup. J'ai pu donc entrecoupé ma journée de travail d'une multitude de micro siestes, généralement interrompues par le déboulement d'un employé dans le bureau. Mais personne n'a rien vu, je suis frais et dispo aux yeux des gens.
Vous aurez compris, aujourd'hui je suis crevé. Mais en plus, j'avais une liste de trucs à faire, mais étant d'un naturel particulièrement doué, ou alors c'est juste un coup de chance, j'ai tout fait hier après midi. Du coup, le programme de cette journée était particulièrement léger. Ca tombait bien, parce que j'étais pas trop en état. De toute façon, aujourd'hui, c'est décidé, je branle rien. Y'a des jours comme ça. Pas envie, pas la force... Mais du coup, une journée entière à glander, faut la meubler... Pas forcément évident.
Déjà, tromper l'employeur : ouvrir plusieurs fenêtres avec le sujet que vous êtes censés bosser. Dans mon cas, quatre fenêtres Firefox sur des forums et sites d'informatique, et une documentation en PDF laissée délibérément ouverte sur le pc voisin. Ne pas oubliez d'avancer un peu dans le PDF, histoire de ne pas être sur la page de titre toute la journée. Plusieurs feuilles volantes étalées sur la table avec des trucs écrits dessus un minimum. Et la touche finale : les post-it sans aucune signification flagrante. Par exemple, celui qui se trouve à ma gauche actuellement : "Route". On pourrait croire à un pense-bête pour chercher un route, un trajet, ou une route informatique (je ne me lancerai pas dans la définition). Bref, quelqu'un qui ne sait pas de quoi ça parle ne peut pas comprendre : il ne voit juste qu'un post-it qui a sûrement une utilité pour le type qui "bosse d'arrache-pied" à coté. Et c'est la que ca devient perfide : Ce post-it "route" ne me sert à rien. Il n'a aucun sens. Mais ça fait type qui bosse !
Le décor est planté, on peut commencer à ne rien faire. Là, chacun ses choix pour passer le temps : prendre un "tout petit café" mais plusieurs fois, pour dépenser du temps. Moi j'ai choisi d'aller aux toilettes 4/5 fois dans la journée. Sans même forcément en avoir envie, juste pour me balader.
Ensuite, une balade sur Internet s'impose. D'abord lancer MSN. Avec un peu de chance on trouvera des gens pour discuter. Ensuite, aller voir toutes ses boites mails. Même celles qui servent à rien ou pas souvent. Puis aller sur des forums et trouver un Post à Flood, un post sans utilité où on peut raconter des conneries sans etre emmerdé. Et poster des conneries ! Toute la journée... Vous verrez assez rapidement que vous n'êtes pas le seul à faire ça, car les réponses pleuvent. Sinon, il vous faut une occupation pour patientez entre les réponses du forum ou de msn. Soit vous allez sur des sites d'informations, moi par exemple, j'ai ma fenêtre spéciale Roland-Garros. Ou alors, vous trouvez quelque chose de plus manuel. Le démolissage en règle de gobelets plastiques par exemple, comme pour moi aujourd'hui. Découpés en tout petits bouts, j'en suis a mon troisième de la journée. Mais après vous pouvez déchirez du papier en petits bouts, dessinez, jouez avec un fauteuil sur roulettes, jouez avec les rideaux... Bref, tout ce qui peut vous faire perdre du temps !
Et, j'oubliais, si vous aviez quelque chose à faire pour le travail, oubliez-le : Toujours remettre à plus tard, ce que l'on a pas envie de faire tout de suite.
Bon je vous laisse, on me parle sur msn et un type vient de me répondre sur un forum, je suis overbooké !