Les experts : Langourla

En limite de ma petite commune, deux promeneurs ont découverts un cadavre en décomposition dans une voiture... On apprendra un peu plus tard que c'est une femme de 40 ans. Personne n'a pu dire quel était l'origine de la mort, pas un suicide, mais rien qui pourrait prouver un meurtre ou un problème de santé. Un mystère. Pas habitué à ce genre d'histoire, la commune était en ébulition, c'était le sujet de conversation ultime. En même temps ça change du : "A ton avis, le maïs est avancé ? Avec ce temps, on peut rien prévoir !". Mais les plus paranos ont tout de suite parlé du meurtre. "Et si l'assassin était encore dans le coin ?". Les gens s'enflamme pour rien des fois !
Pas habitués aux morts dont on ne sait pas exactement l'origine de la mort, d'habitude ça se voit tout de suite : accident, problème de santé, suicide. On en voit régulièrement. Mais là, on sait pas, et l'hypothèse du meurtre ne pouvant être écartée, ça en fait flipper quelque uns. J'aime bien orienter les gens vers le meurtre parfait, ça les fait causer, et on apprend toujours des choses : les gens font le rapprochement avec des affaires bizarres qui se sont passées dans le coin, il y a plus ou moins longtemps. Des trucs de dingues des fois! 🙂
Dans notre situation, en tout cas, c'était bien gore : la fille travaillait comme la plupart des gens de nos villages dans l'abbatoir du coin, en intérimaire depuis décembre 2005. Mais pendant tout ce temps, personne ne savait vraiment qui c'était, habitant Miniac Morvan près de Saint-Malo, Ille-et-Vilaine, mais originaire de Nevers dans le Centre. C'est ça qui est bizarre, la fille travaillait à plus d'une heure de chez elle, et pour économiser l'essence (on roule pas sur l'or à l'usine) elle dormait parfois en lisière de forêt, dans les profondeurs des chemins. Déjà, faut aimer : je connais l'endroit, c'est pas ce qu'il y a de plus rassurant... Et le 8 aout, plus signe de vie à l'usine, on suppose alors qu'elle a abandonnée ce travail. Cela n'aurait pas été la première.
Version journaux : "deux promeneurs découvrent le cadavre de cette femme". Point. Même pas drôle.
Version détaillée, racontée par les promeneurs (on les connait, tout le monde se connait par ici...) : aux alentours du 20 aout, un des deux types, qui habite pas très loin de l'endroit, se balade par là, mais passe assez loin de la voiture mais ne va pas regarder dedans, c'est pas l'habitude par ici, tu cherche pas à mettre ton nez dans les affaires des autres. Sauf que plus tard (le 25 aout donc), avec un ami à lui,  il repasse dans le coin. Cette fois il décide d'aller voir, c'est bizarre une voiture stationnée en forêt depuis presque une semaine. Grosse surprise (ou frayeur plutôt...) quand les deux types découvrent un corps en décomposition avancée à la place du conducteur ! Ils appellent la gendarmerie, qui dépèche des hommes sur les lieux. Pendant qu'il arrive, le gendarme au bout du fil leur demande si c'est un homme ou une femme. La décomposition étant très avancé, ils avaient pas fait attention, et n'avaient pas envie d'y retourner. Apparemment voir un corps rongé par les vers, c'est pas très agréable ! Mais le gendarme insiste, et du coup, c'est limite si le type s'engueule pas avec le gendarme... Mais quand les gendarmes arrivent enfin, ils comprennent vite pourquoi le gars voulait pas retourner voir ! Parait-il que c'était vraiment crade... Pas étonnant, morte depuis sans doute deux semaines et demie, ca devait être la fête pour les bestioles !
Finalement l'autopsie n'a rien pu révélée tellement le corps de cette femme était abimé. On ne saura sans doute jamais si c'est un accident ou un meurtre parfait, sans trace. Je penche pour le meurtre, j'y crois pas, mais ça fait bizarre de se dire que dans un patelin perdu, il pourrait peut-être se passer un crime.
On a essayé de contacter les Experts de la série, mais il était déjà pris... Alors on a pris les services équivalents français : "Les Experts : Langourla". La classe, non ? 🙂

Commentaires fermés.